top of page

L'accompagnement psycho-énergétique de "L'enfant difficile"

Déjà, première chose: Un "enfant difficile", j'ai tendance à dire que fondamentalement cela n'existe pas. Il n'a pas demandé à l'être, il est "agi" par des forces qui le dépassent, il ne choisit pas. Dès lors, l'enfant terrible est terrible pour les autres, près des autres, avec les autres. Et si rien n'est mis en place, il peut devenir terrible pour lui-même aussi. On fait le point sur des problématiques très mal comprises !


C'est le début de la journée. Je reçois une maman célibataire qui fatigue, qui travaille, qui gère seule son enfant. Lui, on va l'appeler A, est très clair dans ses propos. Il se sent "à part", parce qu'on le lui répète beaucoup. Il dit "j'embête tout le monde il paraît". Des fois il veut jouer avec d'autres enfants, et il se sent rejeté parce que les autres se méfient de lui. Des fois il fait de son mieux... et idem.


A l'école, tout est compliqué, mais il essaie de se tenir bien d'après lui auprès de sa maîtresse qui à bien du mal à le canaliser au milieu des autres. Le soir, en arrivant à la maison, ça part dans tous les sens. A demande sa mère, puis A demande son père absent qui a refait sa vie et qui a d'autres enfants plus jeunes, et puis ça crie et ça hurle entre les murs. Il est abandonné. Comment on est censé faire avec ça ?


Le point clef, c'est que sa mère pense, comme beaucoup de parents que je rencontre, qu'il pourrait faire des efforts et qu'il n'en fait pas. Il provoque, me dit-elle, il n'écoute pas, il "cherche". Elle est ambivalente: elle l'aime, elle souhaite une relation apaisée, et en même temps une part d'elle lui en veut. C'est culpabilisant, d'en vouloir à son enfant, et en même temps c'est normal. On est pas non plus censé tout comprendre de la situation, des enjeux qui dépassent aussi l'adulte.


Si on décrypte un peu la situation, il y a un point absolu qu'il faut clarifier: Si l'enfant est piégé dans un comportement, ça n'est pas de sa volonté. Il voudrait faire différemment, d'ailleurs les parents concèdent souvent que ces enfants peuvent s'apaiser et montrer des comportements d'empathie et de recherche de communication. Ils essaient de restaurer la relation avec les moyens du bord dès qu'ils le peuvent.


Qu'est ce qui s'exprime au delà de l'enfant lui-même, où est ce "piège" ?

Pleins de choses: la faiblesse de ce que j'appelle le "système digestif émotionnel", celui qui symboliquement devrait digérer les émotions, qui est saturé. La communication coupée avec le père, la relation amputée même je devrais dire, et la colère mêlée d'injustice et d'incompréhension que l'enfant porte sans arrêt parce qu'il n'est reconnu qu'à moitié. Et peut être même ces fameuses mémoires transgénérationnelles dont on parle beaucoup, parce que le théâtre du présent rejoue souvent le drame ancestral. D'ailleurs, on trouve souvent la trace psycho-symbolique d'une problématique sur la 4eme ou 5eme génération ! Les exemples surprenants en coaching sont très nombreux.


L'enfant, empêché par ses faiblesses émotionnelles, incapable de reprendre le dessus et de les gérer, saturé d'informations contradictoires, sujet d'une tempête générationnelle ou canalisant la violence vécue d'un parent. Imaginez des soupapes compressées ou chaque goutte supplémentaire de colère, de peur, d'insécurité, de culpabilité, fait déborder le vase. Pensez un système nerveux stressé, qui a besoin de faire passer par le corps ce que le mot interdit.


Ma solution, c'est de faire appel à de nombreuses techniques: des appositions dites "énergétiques" pour apaiser, des techniques guidées pour évacuer le stress et les émotions fortes, du symbolisme pour défaire les mémoires et de la communication. Avec le temps, depuis que je fais ces accompagnements, j'ai l'habitude de dire que je ne rencontre la vraie identité des enfants qu'en troisième ou quatrième séance. C'est là qu'ils me montrent qui ils sont réellement, une fois sortis du piège.







Comments


A l'affiche
Posts Recents
Partager
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page