Mécanique du Cœur

-Les problèmes du cœur: quand rien ne bat plus...

Cet article entre dans le cadre de la théorie énergétique.

Je vois très régulièrement en séance des personnes qui démarrent leur prise en charge avec un niveau d'énergie extrêmement bas. La plupart du temps cela génère au moins une grande lassitude, mais les dysfonctionnements qu'ils rapportent peuvent être variés et envahissants, de l'eczéma à la dépression chronique. Au niveau de la théorie énergétique, certaines personnes sont engluées dans un ralentissement général énergétique depuis parfois plus de 10 ans, et cela entraîne irrémédiablement une faiblesse corporelle, un ralentissement des systèmes.

C'est là que les carences énergétiques viscérales qui commencent souvent au niveau des reins ou du système digestif finissent par altérer le fonctionnement de l'énergie du cœur: Trop peu de circulation entre le centre du ventre et le centre du cœur créé un assèchement, matérialisé par une tension, une barre au niveau du diaphragme. Les ressentis de pressions thoraciques sont clairs, mais il peut s'agir également d'une extrême irritabilité, des émotions à fleur de peau, des cervicales douloureuses ou des maux de tête.

Et pourtant, au niveau énergétique c'est peu de choses : Un peu d'énergie dans les reins, l'estomac et le foie, une relance toute en finesse du flot de Chi, et la situation s'assainit très vite au ressenti de la personne. Progressivement, mais en trois mois seulement, une harmonisation se fait.

Pour aller plus loin, c'est là tout le sens de la santé préventive, sentir parfois 10 ans avant les maladies avant qu'elles ne s'incarnent. Vivement que le regard de la médecine s'étende jusqu'au principe de l'énergie, nous avons tout à y gagner.

A l'affiche
Posts Recents
Partager
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 Sylvain Mira

Soins énergétiques toulouse

Copyright 2015 tous droits réservés