L'enfant "Terrible"

October 30, 2016

Je reçois énormément de parents en détresse face à leur enfant. Et il n'est pas toujours facile de décoder le pourquoi du comment d'une situation devenue insurmontable. Cependant, s'il y a toujours des causes multiples à cet état de fait, il y a une constante : Ces enfants ont des organes affaiblis et/ou qui dysfonctionnent. En outre, plus les organes sont atteints et plus l'enfant est mal. Sans régler le problème des organes, on ne peut donc régler ceux qui en découlent, d’où l'impasse actuelle quant à la prise en charge d'enfants inadaptés, hyperactifs ou même autistes -même si l'autisme présente de nombreuses spécificités-, qui n'absorbent ni les règles sociales élémentaires ni les démonstrations d'affection. Tout est douloureux à l'extérieur, car tout l'est à l'intérieur.

 

 

Cette connaissance qui transpire en soins naturels, plus portés sur l'entiereté de l'être que sur le symptôme isolé, est largement ignorée de notre médecine d'aujourd'hui, cependant qu'elle trouve sa source dans la sagesse antique, du coté de l'Asie et notamment de la chine, avec le Qi Gong médical. Il faut remonter loin pour en retrouver toute la saveur.  

 

Cette parenthèse fermée et sans aller dans le registre des troubles psychiques, un enfant qui fait des crises à répétition et qui est débordé par des émotions destructrices à probablement accumulé beaucoup de frustrations, d’incompréhensions ou de rejets. Ces émotions s'ancrent dans les organes, le foie pour la colère et frustration, la rate ou les reins pour la peur ou l'estomac pour les événements non digérés etc... Cela à pour conséquence de dérégler les organes qui ne peuvent plus prendre en charge l'émotion vécue: Toute la charge émotionnelle reste alors en surface et ne peut plus être absorbée par le système. Parfois les troubles sortent sur la peau, c'est le cas des psoriasis et autres affections bénignes mais pénibles, parfois rien ne sort, rien ne s'exprime... jusqu'au moment ou cela jaillit. 

 

Aussi les enfants d'aujourd'hui sont "à fleur de peau" parce que notre société méconnaît ce fonctionnement, même nos nouvelles psychologies ne l'envisagent pas. Pourtant, Il est urgent de comprendre comment une émotion nous impacte, comment elle nous change profondément, comment les accumulations détruisent notre résistance et nous placent en souffrance. 

 

Si on ne purge pas les organes de l'enfant, il sera constamment envahi d'anxiété et d'hyperactivité. En revanche lorsque les organes sont traités l'enfant retrouve peu à peu le contrôle, il explore davantage un état de calme et retrouve le sommeil. A terme il peut même retrouver sa capacité de concentration et sa place d'élève. 

 

Chez les enfants qui expérimentent des troubles psychiques, non seulement les organes sont dans la même situation que précédemment, mais également souvent le système nerveux ou la circulation sanguine, ainsi que le corps énergétique qui n'est pas aligné avec le corps physique. Cela peut être la conséquence de multiples facteurs physiques ou psychologiques au long cours: traumas, abandons, manque d'oxygénation, malformation etc.

 

Par exemple, un enfant en situation de trouble peut subir un "éclatement", sa concentration et son attention sont totalement empêchées et le trop plein qu'il ressent prendra souvent le chemin des expressions corporelles involontaires et autres gestes violents, tocs, tics ou cris qui ont pour fonction de soulager l'organisme momentanément. Comme le psoriasis ou l'eczéma à un autre niveau.

Sa représentation de lui-même, de son corps ou de l'espace autour de lui s'avèrent également problématiques, avec des dissociations du corps, des dénis etc... Car si l’énergie n'est pas dans le corps, comment investir un corps qu'on ne sent pas ?

 

Chez l'enfant autiste, en plus des organes affaiblis le corps énergétique se trouve décalé de façon importante vers le haut. Le corps énergétique ne semble tout simplement pas suffisamment ancré. Chez l'enfant qui manifeste des troubles de l'ordre de la psychose, il y a un fort décalage également à quelques mètres à la fois à l'avant du corps et à l'arrière du corps, ce qui corrobore totalement l'utilisation du terme "éclatement" dans le lexique des hôpitaux de jour.

 

Des améliorations sont toujours possibles par des thérapies naturelles, j'ai vu des enfants vivants à l’hôpital depuis leur naissance en sortir en quelques mois de soins adaptés. Mais il s'agit de mettre en oeuvre une démarche de soin complète, holistique avec des priorités définies, ce qui n'est pas encore pensable aujourd'hui dans un circuit de soin traditionnel. Les actes d'accompagnement de l'enfant ici proposés ne sont qu'un exemple de possibilités:

 

- Réorganiser son équilibre énergétique sur plusieurs mois à raison d'une séance par mois pour traiter les canaux obstrués, des nerfs et des méridiens déformés par la déshydratation énergétique

- Relancer le réseau artériel par de simples exercices respiratoires stimulants

- Purger les organes saturés et rétablir l'harmonie des viscères  

- Apaiser l’environnement social et familial de l'enfant

- Lui offrir un cadre sécurisant avec des limites claires pour l'aider à se structurer

- Mettre à sa disposition des espaces libres d'expression et de jeu.

etc...

 

 Toute autre prise en charge est incomplète.

 

Je vois également énormément de bébés qui subissent des problèmes de peaux ou des crises d'estomac. Au niveau médical on cherche du coté des intolérances quand il faut regarder la maturité organique. Pour traiter ces problèmes, il suffit de condenser l'énergie dans les organes douloureux et purger les canaux saturés autour de ces organes. L’énergie va naturellement amener l'organe à maturité et les crises vont progressivement s'espacer puis disparaître.  

 

Pour traiter ces enfants, la Médecine et la Psychologie ne suffisent donc pas. Il faut également aller chercher du coté du Qi gong médical, de la Médecine Chinoise ou du système NIJI pour ce qui est des thérapies énergétiques. Mais encore explorer les pistes de l'expression, comme l'art ou le sport collectif.

 

Toutes ces pistes, des outils combinés, convergents, qui travaillent à refaçonner l’entièreté de l'enfant. 

 

Sylvain Mira 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

A l'affiche

L'enfant "Terrible"

October 30, 2016

1/3
Please reload

Posts Recents

December 11, 2017

November 12, 2016

Please reload

Partager
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 Sylvain Mira

Soins énergétiques toulouse

Copyright 2015 tous droits réservés